Changement de mission/ Mission changed

Malgré le fait que le collegio de las aguas est un paradis sur terre, nous avons décidé avec la fondation Escuela para la vida de changer de mission pour 2 simples raisons: l’école se trouve à une heure et demi de l’endroit où je suis logée et je dois prendre un jeepeto tous les jours pour y accéder dans une zone considérée relativement dangereuse, la deuxième raison est que j’ai beaucoup le vertige dans les zones montagneuses.

En attendant mon affectation à une autre école, j’ai passé une journée entière à entendre parler de la guadua et du bamboo et comment ils sont fabriqués, totalement inintérressant pour moi! 

Le deuxième jour, je l’ai passé à la fondation Maria Goretti, c’est une fondation qui s’occupe des filles qui ont subi des violences de la part de leurs parents ou que tout “simplement” leurs parents les ont abandonnés…

  1. des parents sans coeur, ça existe malheureusement…

J’ai rencontré une volontaire allemande qui passera la moitié de son temps là-bas et l’autre moitié dans une autre école. 

Nous n’avons pas fait grand chose ce jour là à part attendre. Le choc culturel commençait à se faire sentir. Nous attendions sans nouvelles de leur part toute la journée. Nous avions été informées en fin de journée que la personne en charge des volontaires est malade et ne reviendra que la semaine d’après! Bref, perdre une journée sans rien faire. Je commençais à devenir un peu frustrée, je suis là pour 3 mois et je viens de perdre 2 jours sans avoir une mission claire. Il faut savoir qu’en Colombie tout peut changer, tout peut s’organiser à la dernière seconde! Après 10 ans en France, il m’est presque impossible de l’accepter. Patience Rita! 

Avec un début assez chaotique, je me demandais si j’ai pris la bonne décision d’organiser tout moi-même et venir ici. 

Troisième jour, rdv à l’école Sauces del Valle à Cali. Joie! ❤️ Je travaillerai avec les enfants de Jardin et pre-jardin et transicion entre autre appelé chez nous la maternelle! 

Première surprise pour mon premier jour là-bas, je devais gérer une classe de 15 enfants toute seule, la prof n’étant pas là et avec mon espagnol approximatif! 


La journée s’est passée plutôt bien, les enfants sont adorables! Il fallait me voir quand j’entendais le mot “profe”!!! Mon coeur fondait au son de leurs petites voix profe profe!!! 


Even though the collegio de las aguas looks like paradise on earth, we decided with the foundation Escuela para la vida to change my mission for 2 main reasons. The school is about an hour and a half from where I live and I have to take a jeepeto everyday to access it in a zone considered relatively dangerous. The second reason is I get dizzy a lot in the mountains.

While waiting my assignment to a new school, I spent a whole day listening talking about guadua and bamboo! Totally ininteresting for me! 

The second day, I spent it at Maria Goretti, a foundation that takes care of girls that were subject to violence from their own parents or “simply” their parents abandoned them…

I couldn’t imagine for a second that it’s possible to have parents without a heart…

I’ve met there a german volunteer who will spend half of her time there and the other half in another school.

We didn’t do quite much that day except waiting.

We started to feel the cultural shock! we were waiting for some updates the whole day. They only informed us at the end of the day that the person in charge of volunteers is sick and won’t be here before next week. Briefly, I just lost a day without doing anything! 

I started to be a little bit frustrated! I am only here for 3 months and i just lost 2 days without having a clear mission. 

You should know that in Colombia, everything can change and everything can be organized at the last second. After 10 years in France, this is almost inacceptable for me! Patience Rita! 

After such a chaotic start, I was wondering if I made the right decision of organizing everything by my own and coming here.

Third day, meeting at the school Sauces del Valle in Cali. Happiness ❤️ I will be working with children of Jardin and pre-jardin and transicion called kindergarten in english.

First suprise for my first day there, I had to manage by myself a class of 15 kids alone. The teacher wasn’t there and my spanish is so-so! 

The first day was well spent! Children are adorable! You should have seen me while they were calling me “profe”!!! (teacher in english) 

My heart melts on the sounds of their tiny voices profe profe!!!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s